les chiffres

Les chiffres #92 état des masses d’eau en France

Etat des masses d’eau en France : les derniers chiffres connus

L’état écologique et chimique des masses d’eau vient de faire l’objet d’un rapport de L’AFB. Celui-ci s’appuie sur le rapportage à la Commission européenne mené dans le cadre de la Directive cadre sur l’eau (DCE), effectué pour 2016. Ce document dresse l’état des eaux de surface et des eaux souterraines, tout en listant les pressions exercées sur ces milieux, les mesures d’amélioration prises et les objectifs assignés.

5 045 masses d’eau de surface en bon état écologique en France

En 2015 – période rapportée – 44,2% des 11 414 masses d’eau de surface répertoriés (soit 5 045) affichent au moins un « bon état écologique ». S’agissant de l’état chimique, elles sont 62,9 % à avoir été jugées bonnes. A noter que 53,8% de l’ensemble des masses d’eau de surface (soit 6 135) font l’objet d’une dérogation quant à l’atteinte du bon état écologique. 1 769, soit 15,5 %, bénéficient de leur côté d’une dérogation s’agissant de l’atteinte du bon état chimique.

           

 

Les principales pressions

L’étude liste par ailleurs les principales pressions subies par les masses d’eau de surface, dont 23 623 mentions d’impacts ont été répertoriés. Celles-ci se classent comme suit :

  • 42% des masses d’eau sont affectées par des pressions hydromorphologiques,
  • 38% par des pollutions diffuses,
  • 30% par des pollutions ponctuelles
  • 17% par des prélèvements d’eau excessifs dans les milieux.

Des eaux souterraines impactées par les pollutions diffuses

Le document constate que 89,8% des 645 masses d’eau souterraine sont en bon état quantitatif et que 61 d’entre elles font l’objet d’une dérogation à ce bon état de remplissage. Elles sont 69,1% à afficher un bon état chimique, mais 30,7 % bénéficient d’une dérogation à l’atteinte de cet état.

Parmi les 645 masses d’eau souterraine, 31% sont affectées par des pollutions diffuses, 17,5% par des prélèvements d’eau excessifs et 8,2% par des pollutions ponctuelles. Par ailleurs, 870 mentions d’impacts ont été affectées à ces 645 masses d’eau souterraine.

L’ensemble des données rapportés sont consultables ici.