les chiffres

Les chiffres #101 risques climatiques

Risques climatiques : 6 Français sur 10 déjà fortement exposés

Le dernier numéro Datalab du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) sur les risques climatiques en France, publié en janvier 2020, dresse un constat inquiétant : en 2016, plus de 60 % de la population française court un risque lié au climat et à ses dérèglements. La vulnérabilité des territoires apparaît disparate. De quoi parle-t-on exactement ?

Cinq types de phénomènes climatiques pris en compte

La typologie de la vulnérabilité aux risques climatiques s’appuie sur la base de données de gestion assistée des procédures administratives relatives aux risques (GASPAR). Cinq grands phénomènes sont classifiés :

  • Inondations,
  • Mouvements de terrain,
  • Feux de forêt,
  • Risques atmosphériques,
  • Avalanches.

En consultant la base, on apprend que sur les 35 889 communes françaises, seules 7 232 communes sont dites peu vulnérables. 17 527 communes sont de leur côté exposées aux risques inondations et mouvements de terrains, et 5 583 d’entre elles sont vulnérables aux mouvements de terrain et feux de forêts. Enfin, 4 829 communes sont vulnérables aux inondations, mouvements de terrain et feux de forêts.

41 millions de Français exposés au risque climatique

La base de données GASPAR fournit une estimation du nombre de personnes exposées aux risques, classés selon 6 indices d’exposition (aucun, ou de très faible à très fort). En 2014, on observe que 9,8 millions de personnes sont très exposées aux risques climatiques, et que 30,9 millions y sont fortement exposées. Soit plus de 41 millions de Français, sur les 66 millions que compte le pays.

L’étude classe 60 % du territoire hexagonal comme faiblement ou pas exposé au risque climatique.  Les Français exposés aux risques climatiques se concentrent en revanche sur 15 % du territoire environ.