en bref

En bref #100 Création de l’OFB

Création de l’OFB : rapprocher les expertises et décupler l’action

Office Français de la biodiversitéL’Office Français de la Biodiversité (OFB), regroupe depuis le 1er janvier 2020 l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Le nouvel établissement public, placé sous la double tutelle du ministère de la transition écologique et de celui de l’agriculture, vise à protéger et restaurer la biodiversité dans les milieux terrestres, aquatiques ou marins. Ses 2800 agents agrègent un mix de compétences issues des anciens établissements regroupés*.

Ils exercent des missions de surveillance, de préservation, de gestion des espaces et de restauration. Sous la houlette du nouveau directeur général fraîchement nommé, Pierre Dubreuil, les agents de l’OFB contribuent aussi à la gestion équilibrée et durable de l’eau, en coordination avec la politique nationale de lutte contre le réchauffement climatique.

L’OFB va permettre de renforcer l’efficacité des politiques publiques déployées par l’Etat et accentuer l’action territoriale. L’OFB, qui gère ou contribue à protéger de nombreux espaces (dont les parcs naturels marins et parcs nationaux), a également pour mission de sensibiliser et mobiliser les citoyens en faveur de la reconquête de la biodiversité. L’OFB s’appuie sur un budget annuel de 423,4 M€, dont 66,7 M€ dédiés aux parcs nationaux.

*Agence des aires marines protégées, Atelier technique des espaces naturels, Office national de l’eau et des milieux aquatiques, Parcs nationaux de France, Fédération des conservatoires botaniques nationaux, Muséum national d’histoire naturelle, 27 réserves de faune sauvage.