L'édito

Edito #100

Guillaume Choisy, Directeur général de l’agence de l’eau Adour-Garonne

« Lignes d’eau : une nouvelle formule pour le 100ème numéro »

Consacrée à l’actualité de l’agence de l’eau Adour-Garonne, la lettre d’information Lignes d’eau existe depuis 10 ans. Elle fait peau neuve en ce début d’année pour mieux vous informer sur l’actualité du bassin Adour-Garonne.

© Pierre Barthe / agence de l’eau Adour-Garonne

Depuis ses débuts la newsletter de l’Agence n’a cessé d’évoluer, dans la forme comme dans le fond, pour acquérir au fil du temps ses lettres de noblesse. Elle est adressée aujourd’hui à plus de 9 000 contacts (agents, membres de nos assemblées et redevables, institutionnels et acteurs de l’eau, jeunes et grand public) et bénéficie d’un taux de distribution très élevé. C’est une newsletter qui vous intéresse, nos dernières statistiques nous le confirment : 27 000 pages vues en 2019, jusqu’à 1 000 lecteurs par jour.

Ce numéro a été totalement revu : un nouveau visuel, un habillage personnalisé, de nouvelles fonctionnalités permettant une navigation plus fluide et un affichage optimisé.

Pour cette centième édition, nous avons le plaisir de partager avec vous le témoignage de Françoise GAILL, biologiste marine et coordinatrice de la Plateforme Océan & Climat, venue présenter devant le personnel de l’Agence les grandes interactions entre l’océan, le climat et la biodiversité.

Enfin, ce nouveau numéro consacre une large part de ses informations aux zones humides. Comme chaque année le 2 février, la journée mondiale des zones humides nous rappelle, si cela était encore nécessaire, l’importance de ces milieux naturels, réservoirs uniques par leur diversité, leurs fonctions et les services écosystémiques rendus. A noter que suite à la loi du 24 juillet 2019 portant création de l’Office Français de la Biodiversité, les zones humides sont de nouveau définies par le caractère alternatif des critères de sols et de végétation.

Nous ne manquerons pas, tout au long de l’année, de vous tenir informés des grands chantiers qui marqueront la politique de l’eau dans notre bassin. Les grandes orientations du projet de SDAGE 2022-2027 qui seront présentées pour avis au Comité de bassin en juin avant sa mise en consultation à l’automne, la poursuite de la mise en œuvre des actions phare des Assises de l’eau et du 11ème programme, les mesures liées à l’adaptation au changement climatique et à la gestion quantitative de l’eau, le déploiement d’une stratégie territoriale en appui aux acteurs locaux pour la reconquête du bon état de l’eau et des milieux aquatiques, seront la base de nos priorités d’actions pour 2020.

Nous vous souhaitons bonne lecture et restons à votre écoute !