focus

Focus #93 zones humides

Zones humides : face au changement climatique, en faire des leviers de la transition écologique !

Elles sont parmi les milieux naturels les plus menacés, et rendent pourtant d’immenses services d’intérêt général. Alors que la Journée mondiale des zones humides du 2 février était consacrée aux « zones humides face au changement climatique », sensibiliser le grand public est une nécessité. Au-delà, le rapport de la mission parlementaire « Terres d’eau terres d’avenir » émet plusieurs préconisations, dont la responsabilisation des territoires.

Sensibiliser le grand public aux bienfaits des zones humides

Première étape : la sensibilisation du grand public aux bienfaits des zones humides. Celle-ci a trouvé une réponse concrète et massive lors de la dernière Journée mondiale du Ramsar consacrée au changement climatique, dont nous avons parlé dans l’article Les zones humides, remparts face au changement climatique !

Zones humides, un présent retrouvé – BANDE ANNONCE de la collection de films from Association La Trame on Vimeo.

L’agence Adour-Garonne est active sur le sujet. Elle a par exemple co-produit, avec le Conseil départemental de Tarn-et-Garonne, la série documentaire  « Les zones humides, un présent retrouvé ». Dans son 11e programme d’intervention, elle prévoit jusqu’à 6 M€/an dédiés à la préservation des zones humides, en incitant les acteurs locaux à développer sur leur territoire des programmes pluri-annuels. L’objectif ? Protéger 25 000 ha de zones humides sur le bassin, d’ici 2024. 

… Pour en faire des leviers de la transition écologique

Au-delà des 7 services rendus* à mieux diffuser et faire connaître, les auteurs du rapport parlementaire dressent une série de pistes pour orienter les politiques publiques et « Faire de nos zones humides des territoires pionniers de la transition écologique », dont :

  • Améliorer la connaissance,
  • Cartographier ces zones,
  • Renforcer la territorialisation de leur gestion,
  • Faire des terres d’eau des zones prioritaires pour l’expérimentation des paiements pour services environnementaux (PSE) et des dispositifs de compensation-carbone.

Parmi les autres idées avancées, le rapport évoque le doublement des zones humides françaises « d’importance internationale » en 10 ans, ou encore le programme national de restauration de 100 000 ha de tourbières.

Le rapport parlementaire Terres d’eau Terres d’avenir, sur la préservation des zones humides

*autoépuration, atténuation des évènements climatiques extrêmes, etc.