en bref

En bref Clean Up va « croquer » les plastiques de la Garonne

Clean Up va « croquer » les plastiques de la Garonne

breve-clean-up

Clean Up

Conçu au FabLab toulousain Artilect, le robot Clean Up, composé d’un barrage et d’un récupérateur de déchets, va débarrasser la Garonne de ses déchets plastiques. Il devrait être déployé lors de la prochaine fête de la Musique, le 21 juin.

« Je souhaitais démontrer que les FabLabs étaient capables d’apporter quelque chose d’utile aux villes et de répondre aux défis futurs », précise Alexis Eskenazi, le pilote du projet. Et il y a le feu ! 80% de la pollution des océans vient des villes et seuls 40% des détritus sont recyclés. Une fois que le prototype aura fait ses preuves sur l’Île du Ramier, il devrait être installé le 21 juin en aval de la Garonne. L’objectif de Clean Up est à court terme de démontrer l’efficacité de son système, et de faire état de la pollution qui touche la Garonne. « Une fois que nous aurons mis en avant la quantité de déchets collectés, nous mettrons en place une méthodologie pour diffuser notre solution », conclut le créateur du projet. Le projet Clean Up a reçu le prix coup de cœur du challenge #Imake4mycity décerné par la Fondation Orange.

http://www.artilect.fr/wp-content/uploads/2016/02/TOULOUSE-CLEANUP-VFINAL.pdf